Notre-Dame-des-Landes : quel impact pour les entreprises de la région ?

Cette vidéo n'est plus disponible

L'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) va avoir des conséquences directes pour les chefs d'entreprises locaux. Il y a ceux qui se réjouissent et ceux qui s'inquiètent.

L'entreprise de Jacques Deckert n'est qu'à quelques kilomètres de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), alors la construction d'un aéroport était une promesse de croissance pour les clients et donc pour lui. Mais la décision est prise, il faut continuer d'utiliser l'aéroport existant et traverser Nantes (Loire-Atlantique), plus d'une heure de trajet aux heures de pointe. Alors ce chef d'entreprise souhaite voir rapidement un investissement dans les routes et les rails.

Les travaux seront-ils possibles ?

Tous les patrons ne sont pas d'accord. À Cholet (Maine-et-Loire), au sud de Nantes, l'abandon de l'aéroport est une bonne nouvelle pour une entreprise : pas besoin de traverser la Loire, un gain de temps d'une heure aller-retour. Lui aussi verrait d'un bon œil l'agrandissement de l'aéroport existant. Mais il reste un doute : les travaux seront-ils possibles ou se heurteront-ils à la résistance des habitants ? Le gouvernement table sur un investissement de 450 millions d'euros et prévoit deux ans de procédure pour agrandir l'aéroport de Nantes.




Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne