Notre-Dame-des-Landes : "Le rapport de force est clairement en faveur de l’État"

France 3

Deuxième jour d'évacuation à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). La journaliste Stéphanie Desjars, sur place, fait le point.

La journaliste Stéphanie Desjars, sur place, explique qu'"on ne peut vraiment pas parler d'apaisement" à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), "mais plutôt une journée qui ressemble en tous points à celle d'hier. Les gendarmes continuent d'élargir leur périmètre à l'ouest et à l'est de cette fameuse route des Chicanes aujourd'hui dégagée".

"Pas question d'un nouveau scénario à la Sivens"

"Face à eux, toujours cette même résistance farouche, explique-t-elle, mais vaine des zadistes. Leurs soutiens ne sont pas venus en masse, comme lorsqu'il s'agissait de se défendre contre le projet d'aéroport. Le rapport de force est aujourd'hui clairement en faveur de l'Etat". Et Stéphanie Desjars d'ajouter : "On sent bien que l'opéraration se veut maîtrisée sur le plan du degré de violence, pas question d'un nouveau scénario à la Sivens (Tarn), où le militant écologiste Rémi Fraisse avait trouvé la mort".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne