Notre-Dame-des-Landes : le maire de Nantes porte plainte contre X après les dégradations

Des opposants au projet d\'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se tiennent devant un feu après la manifestation organisée à Nantes, samedi 22 février 2014.
Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se tiennent devant un feu après la manifestation organisée à Nantes, samedi 22 février 2014. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Six membres des forces de l'ordre avaient été blessés lors d'affrontements.

Au lendemain des dégradations, le maire de Nantes (Loire-Atlantique) monte au créneau. Patrick Rimbert (PS) a indiqué dimanche 23 février qu'il allait porter plainte "contre X" pour tous les dégâts causés par la manifestation anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui a dégénéré dans les rues de la ville.

Jérémy Armand - France 3

"J'en veux à tous ceux qui ont une certaine complaisance par rapport à ces faits parce qu'on les avait prévenus, on leur avait demandé de suivre des circuits, d'encadrer les manifestants", a déclaré Rimbert, alors qu'autour de lui, au coeur de la ville, sur le parcours de la manifestation, une soixantaine d'agents municipaux s'activaient pour tenter de nettoyer.

"Il y a eu un espèce de laisser-aller, quasiment de la complaisance", a-t-il insisté, précisant néanmoins que sa plainte serait "contre X". "Je porterai plainte et j'aiderai les personnes qui ont eu des problèmes à porter plainte, je mettrai à leur disposition un cabinet d'avocat", a-t-il ajouté.

Vous êtes à nouveau en ligne