Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement renonce

France 2

Le gouvernement a finalement décidé de renoncer au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Sur place, le soulagement est partagé par tous.

Dès l'annonce du gouvernement, les zadistes laissent retentir leur joie. Le Premier ministre Édouard Philippe vient de rendre publique la décision du gouvernement après des années de controverse : "Le projet de Notre-Dame-des-Landes est abandonné", a-t-il déclaré, compte tenu de l'impasse dans laquelle se trouve le dossier. Les opposants au projet saluent une décision responsable, eux qui n'espéraient pas tant il y a encore quelques mois.

Revanche et soulagement

Pour les habitants de Notre-Dame-des-Landes, opposés à l'aéroport et dont certains ont même été expropriés, le sentiment de revanche est intense, tout comme le soulagement après des années de combat. Pour les partisans de l'aéroport, en revanche, la déception est grande. Malgré l'abandon du projet, le gouvernement assure que la ZAD devra être évacuée d'ici la fin du mois de mars prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne