Notre-Dame-des-Landes : l'opération durera plusieurs jours

France 3

L'évacuation de la ZAD a commencé depuis ce lundi 9 avril au matin. La journaliste Stéphanie Desjars était sur place. 

"J'ai quitté la ZAD il y a une heure, et la tension était enfin redescendue après des heures d'échauffourées", témoigne Stéphanie Desjars en direct de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Les attaques des zadistes sont restées vaines face à l'inexorable avancée des gendarmes.

Les zadistes promettent de revenir

"Opération rondement menée pour investir la fameuse route des chicanes et ses abords, poursuit la journaliste, une route considérée par les autorités comme le foyer des éléments les plus radicaux de la ZAD. À l'heure où je vous parle, les habitations de cette zone sont systématiquement vidés par les gendarmes sous contrôle d'huissiers, et les premières destructions doivent intervenir dès cet après-midi." L'opération va se poursuivre jusqu'à au moins demain. "Mais ce que je peux vous dire, ajoute la journaliste, c'est que tous les zadistes que nous avons rencontrés, qui ont été évacués ce matin, promettent de revenir sur leurs terres dès que ce sera possible".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne