Notre-Dame-des-Landes : l'évacuation mouvementée de la ZAD

France 3

Les forces de l'ordre ont donné l'assaut afin d'évacuer les zadistes du site de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), ce lundi 9 avril.

Quelques coups de tractopelle et c'est tout un symbole qui s'effondre : le mirador de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), qui servait de guet. Six bâtiments au total ont été démolis ce lundi 9 avril, après plus de 16 heures d'affrontement entre gendarmes et occupants. Trois heures ce matin, sur ces images fournies par les forces de l'ordre, les blindés forcent le passage sur la route des chicanes. Malgré la résistance, les 2 500 militaires déployés arrivent à progresser dans les bocages. Les gaz lacrymogènes répondent aux cocktails Molotov des zadistes qui tentent de freiner leur avancée.

13 squats évacués

Serrés les uns contre les autres, les zadistes tentent de protéger le site agricole des "100 noms". Les gendarmes finissent par donner l'assaut, les plus déterminés se réfugient sur le toit, ils sont évacués un par un par des policiers attachés à des harnais. Selon les autorités, 13 squats ont été évacués, la plupart du temps dans le calme. La préfecture a prévenu : elle ne les laissera pas réoccuper les lieux. Les opérations d'expulsions continueront ces prochains jours, le gouvernement compte démonter la moitié des 97 habitations de la ZAD

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne