Notre-Dame-des-Landes : l'évacuation de la ZAD gagnée par la violence

France 3

L'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes s'est tendue ce mardi 10 avril. Les zadistes ont reçu des renforts et font face aux gendarmes mobiles.

La 2e journée d'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes a été plus violente ce mardi. Bilan : six blessés côté occupants, dix côté gendarmes. Les zadistes ont été renforcés par des soutiens venus de l'extérieur. Ils sont déterminés à ne pas céder un pouce de terrain quitte à utiliser de la boue. Mais les gendarmes accusent les zadistes d'avoir utilisé des projectiles plus dangereux. Ils affirment avec des images que l'un de leurs hélicoptères aurait été visé par des fusées.

Deux squats détruits seulement

Face à cette détermination, le démantèlement des squats s'est poursuivi, mais plus lentement. Deux ont été seulement détruits ce mardi. Les récalcitrants sont finalement évacués manu militari. Une violence qui désole les militants historiques de Notre-Dame-des-Landes. Il resterait une vingtaine de squats à démanteler. Les opérations se poursuivront mercredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne