Notre-Dame-des-Landes : l'enjeu de la départementale 281 qui traverse la ZAD

France 2

Dans quel état d'esprit sont les habitants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ? Qu'attendent-ils des prochaines semaines ?

La route départementale qui traverse Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), surnommée la route des chicanes, est emblématique de la ZAD. Trois kilomètres parsemés de pneus, de carcasses de voitures et même où des cabanes ont été érigées. Sur la départementale 281, difficile pour les riverains de se croiser.

La route de la discorde

Libérer cette route, c'est ce que souhaite l'État depuis cinq ans. En octobre 2012, alors que le gouvernement souhaitait déloger les zadistes, la départementale a été le théâtre d'affrontements et devient un camp retranché. Depuis, les autorités l'ont interdite à la circulation. Depuis l'abandon du projet d'aéroport, les zadistes se sont engagés à déblayer la route des chicanes dans les prochains jours. Mais ils préviennent : pas question pour eux de quitter la zone. Le gouvernement a fixé son ultimatum à la fin de la semaine prochaine. La route de la discorde pourrait déterminer l'avenir de la ZAD.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne