Notre-Dame-des-Landes : des affrontements de plus en plus violents

france 3

Le gouvernement compte aller au bout des expulsions de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Au troisième jour de l'opération, ce mercredi 11 avril, le face à face est de plus en plus tendu.

Ce mercredi 11 avril, un véhicule blindé a tenté de détruire une barricade érigée par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). C'est l'une des images fortes de cette nouvelle journée d'affrontements. Depuis 7h ce matin, de nouveaux heurts ont opposé près de 500 zadistes à 2 500 gendarmes. Aux jets de pierres et de bouteilles des uns ont répondu les gaz lacrymogènes des forces de l'ordre.

De nouveaux squats détruits

Les face à face sont restés tendus. Éloigné seulement de quelques mètres, chacun se défie en permanence. Encerclés, les zadistes n'ont d'autre choix que de rebrousser chemin. Mais ils affirment qu'ils reviendront. Malgré un renfort des nouveaux occupants, de nouveaux squats ont été détruits aujourd'hui, portant leur nombre à une vingtaine depuis le début de la semaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne