DIRECT. Edouard Philippe en visite surprise à Notre-Dame-des-Landes, à quelques jours d'une décision sur l'aéroport

La \"zone à défendre\" de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 9 janvier 2018. 
La "zone à défendre" de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 9 janvier 2018.  (LOIC VENANCE / AFP)

Le Premier ministre annonce sur Twitter qu'il se trouve à Notre-Dame des Landes, alors qu'il a bouclé vendredi une semaine de consultations à Matignon sur le projet d'aéroport nantais, avant une décision très sensible attendue d'ici la fin janvier.

Il l'annonce par un simple message sur Twitter. Le Premier ministre effectue une visite surprise à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), samedi 13 janvier, pour "voir et écouter", explique-t-il sur le réseau social. Edouard Philippe a aussi posté plusieurs photos sur le réseau social, dont une le montrant à la mairie du village et en conversation avec le maire Jean-Paul Naud.

Les consultations bouclées. Edouard Philippe a terminé vendredi une semaine d'ultimes consultations avec les élus locaux à propos du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avant la très attendue et très sensible décision de l'exécutif d'ici la fin janvier.

Pro et anti ont été reçus. Le Premier ministre a successivement rencontré les élus de Loire-Atlantique, puis ceux d'Ille-et-Vilaine, du Morbihan, du Maine-et-Loire, et enfin ceux de Mayenne et de Vendée. Favorables ou opposés au projet, chacun a pu exprimer sa position une dernière fois, dans le contexte nouveau des conclusions du rapport des trois médiateurs nommés par Edouard Philippe.

La piste de l'agrandissement de Nantes-Atantique. Ce rapport a conclu que la construction de Notre-Dame-des-Landes et l'agrandissement de l'actuel aéroport de Nantes-Atlantique étaient deux options "raisonnablement envisageables", remettant ainsi en selle la seconde possibilité, longtemps écartée sous le quinquennat Hollande.

Vous êtes à nouveau en ligne