Les travaux de modernisation de l'aéroport de Nantes démarreront "avant 2022", annonce Benjamin Griveaux

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux quitte l\'Elysée, à Paris, le 17 janvier 2018.
Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux quitte l'Elysée, à Paris, le 17 janvier 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le porte-parole du gouvernement a affirmé que les travaux débuteraient "avant la fin du quinquennat" d'Emmanuel Macron, dans un entretien à "Ouest-France".

Les travaux d'aménagement de l'aéroport de Nantes-Atlantique, censés compenser l'abandon du projet de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), "vont démarrer avant 2022". "Les travaux vont démarrer avant la fin du quinquennat, a annoncé vendredi 19 janvier le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, dans un entretien à Ouest-France. Je parle de la modernisation de l’aérogare et la construction de nouvelles voies de dégagement autour de la piste pour fluidifier le trafic des avions au sol."

"Le plan de financement [des travaux] va s’établir dans les discussions entre Vinci, l’État et les collectivités, a-t-il ajouté. Mais je peux vous dire que la somme de compensation de 350 millions d’euros est complètement erronée. Les intérêts de l’État et l’argent du contribuable seront préservés dans cette discussion."

Le porte-parole du gouvernement a par ailleurs préconisé de "redonner un projet" au site de Notre-Dame-des-Landes, "qui ne peut pas devenir une espèce de zone gelée". "Il faut que les habitants de Loire-Atlantique puissent se la réapproprier, et qu’elles retrouvent globalement leur destination agricole, a estimé Benjamin Griveaux. Nous discuterons avec tout le monde, par principe, à une condition cependant : tous ceux qui ne seront pas détenteurs d’un titre de propriété pour leur terrain à la fin de la trêve hivernale devront être partis. S’ils ne sont pas partis au 31 mars, ils seront expulsés."