Pour diriger l'UMP, les Français préfèrent Juppé à Sarkozy

Alain Juppé aux côtés de Nicolas Sarkozy lors des voeux du président aux corps diplomatiques au palais de l\'Elysée à Paris, le 20 janvier 2012.
Alain Juppé aux côtés de Nicolas Sarkozy lors des voeux du président aux corps diplomatiques au palais de l'Elysée à Paris, le 20 janvier 2012. (CHARLES PLATIAU / POOL / AFP)

Si l'ex-président a les faveurs des sympathisants du parti, les Français choisissent plutôt le maire de Bordeaux, selon un sondage publié par "Le Parisien" et i-Télé.

Nadine Morano, Brice Hortefeux, Roger Karoutchi... Même son ancien ennemi Dominique de Villepin réclame son retour, après l'affaire Bygmalion. Si ses fidèles appellent Nicolas Sarkozy à prendre la tête de l'UMP, en remplacement de Jean-François Copé démissionnaire, les Français semblent lui préférer Alain Juppé, selon un sondage BVA pour i-Télé et Le Parisien, publié samedi 7 juin.

Parmi dix ténors de la droite, 23% des sondés souhaitent voir l'actuel maire de Bordeaux à la tête de l'UMP, contre seulement 14% pour Nicolas Sarkozy, deuxième devant son ancien Premier ministre François Fillon à 12%. L'ex-président a cependant les faveurs des sympathisants UMP : il est en tête de leur classement, avec 28%, contre 19% pour Alain Juppé.

Jean-François Copé à 1%

Un soutien - anonyme - du maire de Bordeaux estime dans Le Parisien que ce sondage est "la preuve que ceux qui voudraient plier le match de la présidentielle avant l'heure feraient bien d'écouter aussi ce que les électeurs ont à dire".

Du côté des quadragénaires de l'UMP, c'est François Baroin qui s'en tire le mieux. Le député de l'Aube recueille les faveurs de 11% des sympathisants UMP et de 10% de l'ensemble des Français. Jean-François Copé est lui bon dernier, avec seulement 1%. Après une période d'intérim menée par un triumvirat, son successeur sera désigné lors d'un congrès de l'UMP, programmé en octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne