VIDEO. "Changements climatiques et biodiversité" dans la Constitution : Nicolas Hulot dévoile sa formulation

RADIO FRANCE / FRANCE INFO

Alors que le gouvernement envisage d'inscrire la défense de l'environnement dans la Constitution, le ministre de la Transition écologique et solidaire a précisé jeudi sur franceinfo la mention et les termes qu'il souhaite voir retenus.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire a précisé jeudi 21 juin sur franceinfo la formulation qu'il souhaite, alors que le gouvernement envisage de mentionner la protection de l'environnement dans l'article 1 de la Constitution

Nicolas Hulot souhaite cette mention : "La République assure un niveau de protection de l’environnement élevé et en constante progression, notamment pour la protection de la biodiversité et l’action contre le changement climatique." Selon le ministre de la Transition écologique et solidaire, cette formulation "peut être une base de réflexion". Pour Nicolas Hulot, il est en tout cas crucial que les mots ‘changements climatiques’ et ‘biodiversité’ apparaissent. "Si déjà on y arrive, on aura fait un pas important", a-t-il déclaré. Avec cette inscription dans la Constitution, il s'agit "d’adapter le droit à la réalité du XXIe siècle".

Vous êtes à nouveau en ligne