VIDEO. Après sa démission, Nicolas Hulot a "le cœur triste, l'esprit léger et la conscience tranquille"

Nicolas Hulot quitte le palais de l\'Elysée, le 23 mai 2018 à Paris.
Nicolas Hulot quitte le palais de l'Elysée, le 23 mai 2018 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Après l'annonce de sa démission du gouvernement, le ministre de la Transition écologique regagne Paris pour participer à la passation de pouvoirs avec son successeur.

Il confie ces mots sur les quais de la gare de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) : "Cœur triste, esprit léger et conscience tranquille." C'est l'état d'esprit de Nicolas Hulot, recueilli par BFMTV, lundi 3 septembre alors que le ministre démissionnaire de la Transition écologique et solidaire s'apprête à regagner Paris. 

"Cela n'a pas a n'a pas été un week-end trop agité car tout d'un coup, tout s"est arrêté", explique Nicolas Hulot, qui ajoute : "Je lâcherai prise une fois qu'on aura fait la passation".

A la question "qu'est-ce que vous souhaitez à votre successeur ?", il répond du tac au tac : "Que du bonheur !" Quant au nom de sa remplaçante ou de son remplaçant, l'ancien ministre botte en touche : "Ce n'est plus ma responsabilité !"

Vous êtes à nouveau en ligne