Nicolas Hulot devrait rester au gouvernement

Voir la vidéo
France 3

Nicolas Hulot présente mercredi 4 juillet un plan pour la biodiversité. Même s'il dément son départ du gouvernement mardi 3 juillet, les spéculations vont bon train.

Depuis sa nomination au ministère de la Transition écologique, pas un mois sans un gros titre sur les tourments de Nicolas Hulot et son possible départ du gouvernement. Lui-même avait évoqué le sujet en mai dernier en se fixant cet été comme ultimatum. L'été est arrivé et le bilan est contrasté. Nicolas Hulot a obtenu la fin des permis de recherche pour les hydrocarbures, l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et l'inscription de la préservation de l'environnement dans la Constitution.

Pas de vacances de prévu

Mais il a également encaissé des échecs sur le traité de libre-échange CETA, le glyphosate et le nucléaire. Des revers qui lui ont valu de nombreuses attaques des écologistes. Dans les rangs de la majorité aussi, la tendance écologiste grince des dents, mais en silence. Mais face aux caméras, ils font bloc autour du ministre. Pour Emmanuel Macron, en chute dans les sondages, difficile de se séparer d'un ministre qui reste populaire. Pour Pascal Canfin, directeur du WWF France, c'est ce qui fait la force et le poids de Nicolas Hulot. Dans une interview dans Le Parisien qui paraît mercredi 4 juillet, il semble déterminé à rester au gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT