VIDEO. Nicolas Dupont-Aignan compare la France dans l'UE à "une femme violentée dans sa maison"

La comparaison du candidat de Debout la France a choqué des internautes.

La comparaison a vite été jugée "nauséabonde" et "scandaleuse", sur les réseaux sociaux. Invité de la matinale de France Inter, mardi 11 avril, Nicolas Dupont-Aignan a établi un parallèle douteux entre la situation de la France dans l'Union européenne et la violence conjugale, qui a provoqué de vives réactions.

"Une femme qui est violentée dans sa maison, c'est le cas de la France depuis des années par Bruxelles", a débuté le candidat à la présidentielle, interrogé à propos de sa stratégie européenne. "Il y a deux solutions : soit elle s'en va et elle laisse le mari violent dans la maison, ce qui arrive et est un scandale absolu ; soit elle éjecte le mari et reste dans sa maison", a-t-il poursuivi.

Et le fondateur de Debout la France de conclure : "Je veux que la France éjecte cette mauvaise Europe (...) et qu'on reconstruise une belle maison où on soit heureux." Quelques secondes plus tard, sur Twitter, des internautes ont dénoncé la comparaison. 

Vous êtes à nouveau en ligne