Nicolas Dupont-Aignan associe féminisme et rejet du communautarisme

FRANCEINFO

Le candidat à la présidentielle fait un parallèle entre le combat pour les droits des femmes et certaines pratiques qu'il associe à des communautés particulières.

Dans son programme, Nicolas Dupont-Aignan souhaite notamment bannir le voile, qu'il qualifie de "prison textile". Il a également présenté à la presse des femmes qui le soutiennent dans sa campagne. "C'est quelqu'un qui est très attentif à l'égalité homme-femme", déclare l'une d'entre elles. Il avait pourtant été sanctionné, en 2013, pour non-respect de la parité au sein de son parti lors des élections législatives.

Un problème français ?

Pour illustrer la situation actuelle en France pour les femmes, il a donné un exemple concret concernant l'un de ses proches. "J'ai une fille qui a vécu un an à Londres. Elle m'a dit que quand elle est rentrée à Paris, la première chose qui l'a surprise, c'est l'attitude des hommes à l'égard des femmes. Elle a vécu un an en Angleterre mais n'a jamais vécu ce qu'elle a vécu en une journée dans le métro à Paris", a-t-il déclaré.

Vous êtes à nouveau en ligne