Marine Le Pen : la position ambiguë de la candidate sur la sortie de l'euro

France 2

Marine Le Pen a-t-elle infléchi sa position sur la sortie de l'euro ? La candidate du Front national s'en défend, mais le flou persiste.

En déplacement ce dimanche matin dans les Bouches-du-Rhône, Marine Le Pen l'affirme : sa position sur l'euro serait parfaitement claire. "Cela fait assez longtemps que je réclame la transformation de la monnaie unique vers la monnaie commune", se défend la candidate du FN en précisant qu'il n'y a selon elle "aucune contradiction". Pourtant, elle précise : "Oui, je pense que l'on peut très bien conserver l'euro en monnaie commune."

Une position compliquée

Concrètement, cela veut dire qu'il y aurait un retour vers une monnaie nationale pour les échanges au quotidien des particuliers. Cependant l'euro serait conservé pour le commerce international, au sein par exemple des entreprises. Une solution techniquement compliquée selon certains économistes. "On ne peut pas avoir d'un côté la stabilité financière et pas de dévaluation et de l'autre côté, une souveraineté monétaire et avoir une monnaie plus compétitive", doute Mathieu Plane, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). En réalité, Marine Le Pen a décidé de laisser planer l'ambiguïté pour ne pas effrayer une partie de l'électorat français, majoritairement hostile à une sortie de l'euro.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne