La jeunesse d'Emmanuel Macron, cible préférée de ses adversaires

FRANCEINFO

"Bébé Hollande, "Hollande Junior"... La jeunesse d'Emmanuel Macron est fréquemment la cible de ses adversaires, quand elle est, au contraire, un atout pour ses soutiens. S'il accède, à seulement 39 ans, à la première marche du pouvoir le 7 mai prochain, Emmanuel Macron pourrait être le plus jeune président de la Ve République.  

La jeunesse d'Emmanuel Macron est souvent pointée du doigt par ses adversaires : "Monsieur Macron est un bébé Hollande, c'est un Hollande Junior", a notamment déclaré Marine Le Pen. Un surnom également prisé par son nouvel allié, Nicolas Dupont-Aignan, à l'occasion d'une interview face à Jean-Jacques Bourdin sur BFM TV : "Le scénario de François Hollande, c'est de faire élire Monsieur Macron, sa marionnette, François Hollande Junior comme je dis".

"À votre âge, Bonaparte était au pouvoir depuis dix ans"

Mais certains soutiens du candidat d'En Marche! font de cette jeunesse une force. Pour Jean-Louis Borloo, "Emmanuel Macron est jeune ; on ne va pas avoir peur de notre jeunesse quand même? Il est déterminé!". Pour balayer l'argument, François Bayrou a de son côté fait appel à l'Histoire : "À votre âge, Bonaparte était au pouvoir depuis dix ans, il était empereur depuis six ans, et à votre âge, Alexandre Le Grand avait depuis longtemps conquis le monde et il n'en était pas rentré". S'il accède à la première marche du pouvoir à l'âge de 39 ans, Emmanuel Macron pourrait être le plus jeune président de la Ve République, détrônant Valéry Giscard d'Estaing, président à l'âge de 48 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne