Mélenchon fait dans l'humour pour déclarer son patrimoine

Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, lors d\'un discours à Bordeaux le 24 mars 2013.
Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche, lors d'un discours à Bordeaux le 24 mars 2013. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)

L'eurodéputé se plie finalement à l'exercice sur son blog, en parodiant les trésors de précisions données par d'autres élus et ministres dans leurs déclarations. 

"Tout sur moi (mes mensurations, mon patrimoine, mes projets immobiliers)." Jean-Luc Mélenchon donne le ton en intitulant ainsi sa déclaration de patrimoine, publiée sur son blog jeudi 11 avril. L'eurodéputé et coprésident du Parti de gauche se plie finalement à l'exercice, tout en parodiant les trésors de détails fournis dans les déclarations de patrimoine de divers élus et de ministres.

En pleine affaire Cahuzac, le vice-président de l'UMP, Laurent Wauquiez, avait initié le mouvement en publiant le premier sa déclaration de patrimoine dans le Journal du dimanche. Dans la foulée, plusieurs ministres et élus, de gauche comme de droite,  l'avaient imité. Une opération transparence raillée par certains, dont Jean-Luc Mélenchon, qui a qualifié les mesures de moralisation proposées par le gouvernement "d'attrape-nigaud".

"Tous mes cheveux sont naturels"

"Je m’appelle Jean-Luc Mélenchon. Je suis né le 19 aout 1951 à Tanger au Maroc. Je mesure 1,74 M. Je pèse 79 kilos. Ma taille de chemise est 41/42.  Ma taille de pantalon est 42. Je chausse du 42. Tous mes cheveux sont naturels et ils ne sont pas teintés", commence ainsi le leader du Parti de gauche.

Passées les blagues, l'internaute apprend tout de même que Jean-Luc Mélenchon est "propriétaire de [son] appartement à Paris, 76 m2, trois pièces dans le 10e arrondissement acquis pour 346 750 euros en 2006. D’une maison de campagne dans le Loiret achetée 92 000 euros en 1996". Indiquant par ailleurs posséder une "épargne nette de 150 000 euros", il affirme avoir prêté cet argent au Front de gauche pour la campagne présidentielle, qui vient de lui être remboursé. 

L'ancien candidat compte investir cet argent dans l'achat d'un appartement "plus grand dans [son quartier]". "Je remercie ceux qui peuvent me faire une offre intéressante", conclut-il.

 

Vous êtes à nouveau en ligne