La loi de moralisation de la vie publique débattue à l'Assemblée

France 2

La loi de moralisation de la vie publique est discutée à partir de ce lundi 24 juillet en séance à l'Assemblée nationale. Les échanges s'annoncent musclés.

Être plus proche des citoyens, effacer la défiance des Français vis-à-vis de la classe politique... L'ambition de la loi de moralisation de la vie publique est vaste. Mesure phare : la suppression de la réserve parlementaire, cette dotation dont disposent députés et sénateurs pour attribuer des subventions dans leur circonscription.

900 amendements déposés

La loi de moralisation prévoit l'interdiction pour les élus de recruter des membres de leur famille, l'obligation de présenter un casier judiciaire vierge, l'interdiction des activités de conseil pour les parlementaires. La loi pourrait aussi limiter le nombre de mandats identiques à trois. Quelque 900 amendements ont été déposés. Les échanges s'annoncent donc nourris dans l'hémicycle cette semaine. Néanmoins, la loi pourrait être adoptée par le Parlement début août.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne