Élus : faut-il limiter les mandats ?

La loi sur la moralisation de la politique va également mettre en place la limitation dans le temps des mandats électoraux.

Limiter le nombre de mandats dans le temps à trois maximums pour un député, un maire ou un sénateur en France, c'est une des propositions-chocs du gouvernement Philippe. Faut-il limiter la carrière des politiques ou laisser les électeurs choisir, le sujet fait débat. C'est une vieille tradition dans notre pays. Des élus qui enchaînent deux, trois, quatre mandats, voire plus. Et tous les partis sont concernés.

Un champion aux neuf mandats

Jacqueline Fraysse, députée du Front de Gauche dans les Hauts-de-Seine, a six mandats au compteur. Elle a été élue pour la première fois en 1978. Claude Bartolone, socialiste à huit mandats, est entré à l'Assemblée en 1981. Champion toutes catégories enfin, Alain Bocquet, du Parti communiste, 71 ans et neuf mandats, depuis 1978. Au total, sur 577 députés, si la règle des trois mandats était appliquée, 204 ne pourraient pas se représenter, soit un sur trois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne