Moralisation de la vie politique

Après le scandale de l'affaire Cahuzac qui a conduit le ministre du Budget socialiste à la démission après une accusation de fraude fiscale, le président François Hollande a décidé de mettre en place une loi de moralisation de la vie politique. Dorénavant, tous les responsables politiques ont l'obligation de déclarer publiquement leur patrimoine. Ils ne peuvent cumuler des fonctions politiques de premier ordre avec une profession risquant de faire apparaître des conflits d'intérêts. De plus, de nouveaux moyens d'enquête ont été accordés aux enquêteurs du fisc pour lutter contre la fraude fiscale.
plus
Les ministres François de Rugy et Gérard Collomb, l\'ancien président Nicolas Sarkozy, Brigitte Macron, le président de l\'Assemblée, Richard Ferrand, le président du Sénat, Gérard Larcher, le président Emmanuel Macron, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de Paris, et le maire de Nice, Christian Estrosi (de gauche à droite), le 19 septembre 2018 aux Invalides à Paris pour la cérémonie en hommage aux victimes du terrorisme.

DIRECT. Regardez le discours d'Emmanuel Macron à l'occasion de la cérémonie annuelle d'hommage aux victimes du terrorisme

Emmanuel Macron, le 13 septembre 2018, lors de la présentation du plan pauvreté, au musée de l\'Homme à Paris.

Emmanuel Macron a fait un petit changement dans l'emblème présidentiel (et ça n'a rien d'anodin)

Richard Ferrand s\'exprime à l\'Assemblée nationale après le discours de politique générale d\'Edouard Philippe, le 4 juillet 2017. 

L'association Anticor dénonce la candidature de Richard Ferrand à la présidence de l'Assemblée

La loi relative à la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique a défini l\'activité de lobbying pour la première fois en 2016. (photo d\'illustration) 

En démissionnant, Nicolas Hulot a dénoncé le poids des lobbies : on vous explique comment leur activité est réglementée

François-Noël Buffet, sénateur LR du Rhône et vice-président de la commission des Lois, le 23 mars 2017, à Lyon.

Alexandre Benalla entendu par les sénateurs ? "Je pense qu'on pourrait trouver une possibilité"

Le maire de Beaucaire et porte-parole du Rassemblement national, le 7 janvier 2016 à Nîmes.

Affaire Benalla : "Où est la moralisation de la vie publique ?"

Le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), François Logerot, à Paris, le 19 février 2018.

Le président de la Commission des comptes de campagne augmenté, une association anticorruption saisit Matignon

L\'ex-garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, le 17 mai 2017 à Paris.

L'enquête sur la permanence parlementaire de Jean-Jacques Urvoas est classée sans suite

VIDEO. Les associations religieuses, des lobbys comme les autres ?

Un homme glisse des cartes dans les pupitres de députés ukrainiens, à l\'Assemblée nationale de Kiev (Ukraine), à une date indéterminée.

VIDEO. Non, cette vidéo d'absentéisme à l'Assemblée n'a pas été tournée en France

DR

VIDEO. Non-cumul dans le temps : un renouvellement... pas avant 2032

L\'association Regards Citoyens veut obtenir la transparence des frais de mandat des députés de la 14e législature (2012-2017).

INFO FRANCEINFO. Frais de mandat des députés : l'association Regards citoyens dépose 567 requêtes au tribunal administratif pour obtenir la transparence

Une vue générale de l\'Assemblée nationale lors d\'une séance de questions au gouvernement, le 14 mars 2018.

Budget : bientôt un office d'évaluation du gouvernement ?

Hervé Lebreton, président de l\'Association pour une démocratie directe, le 15 juillet 2013 à Lacépède (Lot-et-Garonne).

Vous voulez plus de transparence en politique ? Suivez l'exemple de l'homme qui a eu la peau de la réserve parlementaire

Lors de la séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 14 mars 2018.

Limitation des mandats : que propose le gouvernement ?

Complément d\'enquête. Népotisme en politique : recrutement familal à la mairie d\'Aigues-Mortes

VIDEO. Népotisme en politique : recrutement familial à la mairie d'Aigues-Mortes

Complément d\'enquête. François Fillon : la vie d\'après

VIDEO. François Fillon : la vie d'après

Complément d\'enquête. De maire en fils

VIDEO. De maire en fils

Jean-Luc Mélenchon et Sophia Chikirou, dans un bureau de vote à Paris lors du premier tour de l\'élection présidentielle, le 22 avril 2012.

Le rendez-vous du médiateur. La Cellule Investigation de Radio France et sa mise en cause par Jean-Luc Mélenchon

Jean-Jacques Urvoas pose dans sa permanence parlementaire, le 7 février 2016, à Quimper (Finistère).

INFO FRANCEINFO. Permanence parlementaire d'Urvoas : une enquête préliminaire pour "détournement de bien public" ouverte

Illustration sur les comptes de campagne électorale. 

"Il y a un vrai besoin de restaurer la confiance sur le financement de la vie politique", estime la déléguée générale de Transparency International

PIECES A CONVICTION/FRANCE 3. 21 février 2018.

VIDEO. Conflit d’intérêts : l’eurodéputé Jean-Luc Schaffhauser ferait-il du lobbying ?

La députée Paula Forteza (LREM) fait partie des élus qui mettent en ligne leurs dépenses de mandat.

"Le meilleur moyen de rendre des comptes, c'est de les montrer" : des députés publient ce qu'ils font de leur frais de mandat

DR.

VIDEO. Lobbies : qui ne respecte pas la loi sur la transparence ?

Jérôme Cahuzac, le 8 décembre 2016, à la sortie de son jugement au tribunal de Paris. 

L'affaire Cahuzac jugée en appel

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le 12 décembre 2017 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

"Je roule en électrique 95% de mon temps" : Nicolas Hulot s'explique sur ses neuf véhicules à moteur

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le 18 mai 2017, à l\'Elysée.

Nicolas Hulot, un ministre de l'Ecologie qui possède six voitures (pas toutes propres)

Photo de famille du gouvernement d\'Edouard Philippe, le 18 mai 2017 à l\'Elysée.

Qui a le patrimoine le plus modeste ? Qui est millionnaire ? Ce qu'il faut retenir des déclarations des ministres

Un vote se déroule au Sénat, à Paris, le 2 octobre 2017.

Un sénateur rend (très discrètement) près de 150 000 euros au Sénat

1234567891013

Vous êtes à nouveau en ligne