Sylvie Goulard, une commissaire européenne fragile

FRANCEINFO

Sylvie Goulard a été nommée mardi 10 septembre commissaire européenne au Marché intérieur, un portefeuille qui englobe la politique industrielle, le marché unique numérique, et l'industrie de la défense et de l'espace.

Le baptême du feu de Sylvie Goulard aura lieu devant les parlementaires européens à Bruxelles (Belgique). Elle affrontera trois heures de questions acérées sur son parcours et son expérience. Personne ne remet en cause sa compétence, mais hésite sur son intégrité. Sur l’affaire des emplois fictifs, les enquêteurs européens n'ont pas encore tranché.

Goulard blanchie, mais...

Certes, Sylvie Goulard a été blanchie par le Parlement. Elle a même remboursé 45 000 euros, mais l'Assemblée de Strasbourg évoque des irrégularités administratives et, c'est plus délicat sur le plan éthique, il reste les émoluments touchés de la part d'une fondation américaine alors qu'elle était eurodéputée. Les Verts ont jugé cette rémunération "indécente". Sylvie Goulard affirme qu'elle va consacrer "toute son énergie" à préparer ces auditions. Ce sera la dernière marche, mais la plus haute à franchir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne