Gouvernement : un remaniement très politique

FRANCE 3

Alors qu'un simple ajustement technique était attendu à l'issue du second tour des élections législatives, c'est un remaniement gouvernemental plus politique que prévu qui s'annonce.

Après l'annonce de la démission de Richard Ferrand, qui pourrait briguer la présidence du groupe parlementaire de La République en Marche, le départ de Sylvie Goulard "met tout le monde devant ses responsabilités politiques", comme l'explique Anne Bourse en direct de l'Elysée. "Un exemple que n'a visiblement pas envie de suivre François Bayrou", selon notre journaliste, qui fait référence à l'enquête dont fait l'objet le parti du ministre de la Justice, le MoDem, au sujet d'emplois fictifs présumés au Parlement européen.

Sylvie Goulard, seule ministre d'Etat

"Certains, dans l'entourage du chef de l'Etat, aimeraient bien que le garde des Sceaux se prononce. En tout cas, les cartes sont rebattues", analyse Anne Bourse, qui rappelle que Sylvie Goulard était la seule femme à occuper un poste de ministre d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne