Affaires au MoDem : la défense de François Bayrou mise à mal

France 3

François Bayrou assure qu’il n’y a jamais eu d’emplois fictifs au MoDem. Une ligne de défense mise à mal par de nouveaux témoignages assurant le contraire.

Le nom de François Bayrou n’est pas cité dans l’enquête sur les emplois présumés fictifs au MoDem. Mais deux jours après sa démission du gouvernement, il est directement visé par un nouveau témoignage embarrassant. L’homme, qui témoigne anonymement, est un ancien assistant parlementaire et affirme avoir travaillé cinq ans au Parlement européen pour le compte d’un député centriste. Il décrit un système d’emplois à temps partiel mis sur pieds par le MoDem pour rémunérer les salariés du parti. Selon lui, plusieurs assistants payés par l’Europe ne fournissaient aucun travail à leur député, en toute connaissance de cause.

François Bayrou offusqué

"Il s’agissait d’emplois fictifs, aux dépens du Parlement européen", explique cet homme. Et quand on lui demande si François Bayrou ment, sa réponse est sans appel : "Oui !". Le président du MoDem se dit offusqué par un tel témoignage et réfute les accusations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne