Affaire Ferrand : "Il aurait été souhaitable qu'il en tire les conséquences", selon l'ex-juge et candidat LREM Eric Halphen

Eric Halphen, ancien juge et candidat LREM, à Paris, le 13 mai 2017.
Eric Halphen, ancien juge et candidat LREM, à Paris, le 13 mai 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Eric Halphen, ancien juge et candidat La République en marche, s'est déclaré, jeudi, troublé par la mise en cause de Richard Ferrand et qu'il aurait dû "en tirer les conséquences".

Richard Ferrand, mis en cause dans une affaire immobilière, aurait dû "en tirer les conséquences", a estimé Eric Halphen, candidat La République en marche aux législatives dans le Calvados, jeudi 15 juin sur France Bleu Normandie.

"Je ne vous cache pas que j'ai été troublé, a déclaré l'ancien juge d'instruction. Je pense qu'à partir du moment où il y a une suspicion pour un ministre, il aurait été souhaitable qu'il en tire les conséquences lui-même".

En revanche, Eric Halphen soutient François Bayrou, dont le parti, le MoDem, est visé par une enquête préliminaire sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires européens. "Il y a une enquête judiciaire en cours, a expliqué l'ancien juge. Je note au passage que c'est quand même une preuve de respect de l'indépendance de la justice quand on est garde des Sceaux, de ne pas empêcher, parce que ça s'est passé dans le passé, le procureur de la République d'ouvrir une enquête sur son propre parti". En conséquence, "je ne vois pas pourquoi il ne resterait pas" au gouvernement.