Assistants parlementaires du MoDem

L'affaire a débuté à quelques jours du premier tour des élections législatives. Le parquet de Paris a ouvert, le 9 juin 2017, une enquête préliminaire pour "abus de confiance" et "recel" de ce délit à propos de l'affaire des assistants parlementaires d'eurodéputés MoDem. La veille, un ancien salarié du parti a effectué un signalement au parquet, affirmant avoir bénéficié d’un emploi fictif d’assistant parlementaire auprès de l'eurodéputé Jean-Luc Bennahmias alors qu’il travaillait en réalité uniquement pour le parti, au siège de celui-ci.

La pratique évoquée par ce témoin était-elle répandue au sein du parti ? Une enquête de franceinfo avance qu'une dizaine de salariés du MoDem ont été payés, au moins partiellement, par des eurodéputés. Mais plusieurs témoignages mettent en doute la réalité de cette seconde activité d'assistant parlementaire.

Le MoDem a réplique dans un communiqué. Le parti assure avoir "respecté toute les règles" et "toutes les obligations d'un employeur", que tout est "parfaitement transparent", "normal et légal".
plus
Jean-Louis Bourlanges, député MoDem des Hauts-de-Seine est l\'invité du grand entretien à 8h20, mardi 15 octobre, sur France Inter. 

Commission européenne : le candidat "qui s'imposerait serait Michel Barnier", juge Jean-Louis Bourlanges

Matthieu Orphelin, député non-inscrit du Maine-et-Loire, invité du \"8.30 franceinfo\", vendredi 11 octobre 2019. 

Rejet de la candidature de Sylvie Goulard : "La France a sous-estimé l'importance de l'exemplarité", estime Mathieu Orphelin

Emmanuel Macron lors du sommet de Lyon au Fonds mondial contre le sida, le paludisme et la tuberculose, jeudi 10 octobre 2019.

Le rejet de la candidature de Sylvie Goulard au poste de commissaire européenne, une première pour la France

 Sylvie Goulard avait démissionné aux côtés de Marielle de Sarnez et François Bayrou 

Le "non" à Sylvie Goulard, un coup dur pour l'influence française en Europe

Sylvie Goulard, commissaire européenne candidate au Marché intérieur, le 12 septembre 2019 à Genval (Belgique).

Damien Carême (député européen) : “C’était une question d’éthique”

Sylvie Goulard lors de sa seconde audition par les eurodéputés, le 10 octobre 2019 à Bruxelles (Belgique)

Commission européenne : on vous explique pourquoi le rejet de la candidature de Sylvie Goulard met Emmanuel Macron dans l'embarras

Marie Toussaint, eurodéputée Europe Écologie-les Verts, était l\'invitée de franceinfo vendredi 11 octobre 2019.

VIDEO. Rejet de la candidature de Sylvie Goulard : "Une victoire du Parlement européen et de la démocratie européenne", pour EELV

Sylvie Goulard lors de sa seconde audition par les eurodéputés, le 10 octobre 2019 à Bruxelles (Belgique)

Commission européenne : on vous explique pourquoi le rejet de la candidature de Sylvie Goulard plonge la France dans l'embarras

Sylvie Goulard lors de sa seconde audition par les eurodéputés, jeudi 10 octobre 2019 à Bruxelles (Belgique).

Commission européenne : la candidature de Sylvie Goulard rejetée par le Parlement

Sylvie Goulard lors de sa seconde audition par les eurodéputés, le 10 octobre 2019 à Bruxelles (Belgique)

Commission européenne : Sylvie Goulard recalée, un camouflet pour Emmanuel Macron ?

Sylvie Goulard lors de sa seconde audition par les eurodéputés, jeudi 10 octobre 2019 à Bruxelles (Belgique).

Commission européenne : la candidature de la Française Sylvie Goulard a été rejetée par les eurodéputés

Sylvie Goulard, commissaire européenne candidate au Marché intérieur, le 12 septembre 2019 à Genval (Belgique).

Conflits d'intérêts, emploi fictif... Ces candidats à la Commission européenne embarrassés par des affaires

Commission européenne : Sylvie Goulard de nouveau auditionnée

Manon Aubry, députée européenne La France insoumise, était l\'invitée de franceinfo le jeudi 10 octobre 2019

Sylvie Goulard contestée : "Maintenant basta ça suffit, faisons primer l'éthique sur le fric", lâche la députée LFI Manon Aubry

Sylvie Goulard, commissaire européenne candidate au Marché intérieur, le 12 septembre 2019 à Genval (Belgique).

Commission européenne : Sylvie Goulard peine à convaincre

Sylvie Goulard, candidate française à la Commission européenne, lors de son audition le 2 octobre 2019 à Bruxelles.

"I'm clean" : face aux députés européens, Sylvie Goulard demande le "respect de la présomption d'innocence"

Sylvie Goulard, commissaire européenne candidate au Marché intérieur, le 12 septembre 2019 à Genval (Belgique).

Conflits d’intérêt, emplois fictifs... Ces candidats à la Commission européenne embarrassés par des affaires

Découverte d\'un atelier du cuir lors du Paris Shopping Tour 

Personnalisé, en atelier ou sur internet : le shopping dans tous ses états, en marge de la Paris Fashion Week

Sylvie Goulard (à gauche) et l\'actuelle présidente de la Commission européenne, l\'Allemande Ursula von der Leyen le 1er juin 2017. Elles sont alors ministres de la Défense de leur pays respectif. 

Soupçons, poursuites judiciaires : les auditions s'annoncent "imprévisibles" pour certains des futurs commissaires européens

 Francois Bayrou et Marielle de Sarnez en 2017 à Paris.

ENQUETE FRANCEINFO. Assistants parlementaires du MoDem : ce que révèle l’enquête de police

"J'étais la gouvernante de Marielle de Sarnez" : ce que révèle l’enquête de police sur les assistants parlementaires du MoDem

Sarah El Haïry, députée de Loire-Atlantique et porte-parole du MoDem, le 11 septembre 2019 sur franceinfo.

François Bayrou entendu par les policiers : :"On est soulagés, on va enfin pouvoir prouver, expliciter", assure une députée MoDem

Marielle de Sarnez et François Bayrou, le 24 mai 2019 à Paris.

Soupçons d'emplois fictifs au MoDem : après Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez à leur tour entendus par les policiers

Amélie de Montchalin, secrétaire d\'État aux Affaires européennes, invité du \"8.30 franceinfo\", mercredi 11 septembre 2019. 

Emplois fictifs présumés du MoDem : Sylvie Goulard a été "blanchie", insiste Amélie de Montchalin

L\'ancienne ministre des Armées Sylvie Goulard quitte l\'hôtel de Brienne le 21 juin 2017 à Paris.

Sylvie Goulard, une commissaire européenne fragile

Sylvie Goulard a été nommée commissaire européenne au Marché intérieur le 10 septembre 2019.

Soupçons d'emplois fictifs au MoDem : Sylvie Goulard entendue par les policiers, le jour même où elle est nommée commissaire européenne

Sylvie Goulard, alors ministre de la Défense, pose dans son bureau à Paris, le 15 juin 2017.

Affaires des emplois fictifs du MoDem : Sylvie Goulard a remboursé 45 000 euros au Parlement européen

Clémentine Autain, députée La France insoumise de Seine-Saint-Denis, était l\'invitée de franceinfo jeudi 29 août.

VIDEO. Commission européenne : le choix de Sylvie Goulard est "cohérent avec un modèle ultralibéral", mais "très éloigné de la réalité des Européens"

La ministre des Armées, Sylvie Goulard, le 1er juin 2017 à Berlin (Allemagne).

Commission européenne : Sylvie Goulard pas sûre de pouvoir remplacer Pierre Moscovici

Sylvie Goulard, alors ministre des Armées, au sortir du Conseil des ministres, au palais de l\'Elysée, à Paris, le 14 juin 2017.

Nomination de Sylvie Goulard : le président d'Anticor "étonné qu'on cherche à recycler des gens visés par des affaires"

1234

Vous êtes à nouveau en ligne