Assistants parlementaires du MoDem

L'affaire a débuté à quelques jours du premier tour des élections législatives. Le parquet de Paris a ouvert, le 9 juin 2017, une enquête préliminaire pour "abus de confiance" et "recel" de ce délit à propos de l'affaire des assistants parlementaires d'eurodéputés MoDem. La veille, un ancien salarié du parti a effectué un signalement au parquet, affirmant avoir bénéficié d’un emploi fictif d’assistant parlementaire auprès de l'eurodéputé Jean-Luc Bennahmias alors qu’il travaillait en réalité uniquement pour le parti, au siège de celui-ci.

La pratique évoquée par ce témoin était-elle répandue au sein du parti ? Une enquête de franceinfo avance qu'une dizaine de salariés du MoDem ont été payés, au moins partiellement, par des eurodéputés. Mais plusieurs témoignages mettent en doute la réalité de cette seconde activité d'assistant parlementaire.

Le MoDem a réplique dans un communiqué. Le parti assure avoir "respecté toute les règles" et "toutes les obligations d'un employeur", que tout est "parfaitement transparent", "normal et légal".
plus
Felipe Oliveira Baptista (au final du défilé Lacoste en février 2018) a été nommé DA de la maison Kenzo, en juillet 2019

Felipe Oliveira Baptista, nouveau directeur artistique de Kenzo

Défilé Givenchy au salon Pitti Ummagine Uomo le 12 juin à Florence en Italie

Florence, l'autre capitale italienne de la mode, avant la Fashion Week masculine de Milan

Le maire de Pau et président du MoDem François Bayrou lors d\'une conférence de presse, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), le 29 janvier 2014.

Affaire des assistants parlementaires du MoDem : perquisition au domicile du directeur de cabinet de Bayrou à Pau

VIDEO. Le député Richard Ramos dénonce l’influence des lobbies au sein de l’Assemblée nationale

VIDEO. Le député Richard Ramos dénonce l’influence des lobbies au sein de l’Assemblée nationale

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, assiste à l\'examen du projet de loi de moralisation de la vie publique, le 25 juillet 2017, à l\'Assemblée nationale, à Paris.

C'est dans ma tête. La moralisation de la vie publique

Le président du MoDem, François Bayrou, lors d\'un discours à Guidel (Morbihan), le 29 septembre 2017.

Perquisition au siège du MoDem dans l'affaire des assistants au Parlement européen

Le président du MoDem, François Bayrou, le 23 avril 2009.

Assistants parlementaires d'eurodéputés : une perquisition en cours au siège du MoDem

L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).

En un mot : Bayrou, le Terminator de la politique

Emmanuel Macron, à Orléans, le 27 juillet 2017. 

Emmanuel Macron : le bilan des 100 premiers jours du président à l'Élysée

Michel Mercier, alors ministre de la Justice, s\'exprime devant des journalistes à Paris, le 29 mars 2012. 

Emplois fictifs présumés : Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel

Michel Mercier, alors ministre de la Justice, s\'exprime devant des journalistes à Paris, le 29 mars 2012. 

Sénat : Michel Mercier visé par une enquête préliminaire

Marc Fesneau, député MoDem

Les 4 Vérités - Marc Fesneau (MoDem) dénonce "le bizutage" fait par des députés LR à l’Assemblée

La députée du MoDem Marielle de Sarnez lors de la session inaugurale à l\'Assemblée nationale, le 27 juin 2017.

Assistants d'eurodéputés MoDem : le parquet de Paris ouvre une information judiciaire

Jean-Luc Mélenchon, président du groupe de La France insoumise à l\'Assemblée nationale, le 12 juillet 2017 lors d\'une manifestation place de la République, à Paris. 

Assistants parlementaires : Jean-Luc Mélenchon compte porter plainte pour dénonciation calomnieuse

Jean-Luc Bennahmias, sur franceinfo le 23 décembre 2016

Affaire des assistants d'eurodéputés MoDem : Jean-Luc Bennahmias entendu comme témoin

Yann Wehrling

Assistants parlementaires du MoDem : "Des règlements de compte d'anciens salariés"

Le député du Loir-et-Cher Marc Fesneau arrive à l\'Assemblée nationale, le 19 juin 2017. 

Le député du Loir-et-Cher Marc Fesneau élu président du groupe MoDem à l'Assemblée nationale

L\'ancienne ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, à Paris, le 28 octobre 2013.

Marielle de Sarnez ne sera finalement pas candidate à la présidence du groupe MoDem à l'Assemblée nationale

L\'ancienne ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez, à Paris, le 28 octobre 2013.

Assistants parlementaires du MoDem : "ces dernières semaines ont été les plus tristes de ma vie politique", décrit de Sarnez

Les trois ministres MoDem du gouvernement Philippe 1 sont soupçonnés d\'avoir employé de manière fictive des salariés du parti au Parlement européen. 

Soupçons d'emplois fictifs au MoDem : les huit cas qui posent question

Les trois ministres MoDem du gouvernement Philippe 1 sont soupçonnés d\'avoir employé de manière fictive des salariés du parti au Parlement européen. 

Soupçons d'emplois fictifs au MoDem : les huit cas qui posent question

L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).

Affaires au MoDem : la défense de François Bayrou mise à mal

L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).

Les Informés. "On en a beaucoup fait sur les assistants parlementaires du FN, hors le problème est exactement le même" avec ceux du MoDem

L\'ex ministre de la Justice, François Bayrou, le 13 juin 2017 à Béthune (Pas-de-Calais).

MoDem : nouveau témoin sur les soupçons d'emplois fictifs

Les assistants \"locaux\" évoqués par l\'ancien assistant parlementaire auraient travaillé au siège de l\'UDF, puis du MoDem, à sa création en 2007.

Affaires au MoDem : François Bayrou se défend

Charles de Courson.

Assistants parlementaires du MoDem : "On ne découvre rien du tout, d'autres formations sont concernées", assure Charles de Courson

François Bayrou lors de la cérémonie de passation de pouvoirs à Paris, le 22 juin 2017.

Assistants parlementaires : le MoDem a "recasé" des salariés à Bruxelles, reconnaît François Bayrou

François Bayrou.

INFO FRANCEINFO. Un ancien assistant parlementaire MoDem : "François Bayrou ment"

Sylvie Goulard, François Bayrou et Marielle de Sarnez (de gauche à droite) ont quitté le gouvernement.

Remaniement : 8 Français sur 10 approuvent les démissions des ministres Bayrou, Sarnez et Goulard

François Bayrou lors d\'une conférence de presse, à Paris, le 21 juin 2017.

François Bayrou s'en va pour ne pas gêner le gouvernement

123

Vous êtes à nouveau en ligne