Assistants parlementaires du MoDem : déjà fragilisé, Bayrou essuie une nouvelle salve de révélations

FRANCE 3

Après avoir entamé mardi 13 juin un bras de fer avec le Premier ministre, le garde des Sceaux doit faire face à de nouvelles révélations sur l'affaire des assistants parlementaires du MoDem. France 3 fait le point.

Les révélations publiées mercredi 14 juin par le Canard enchaîné risquent d'embarrasser un peu plus François Bayrou, déjà fragilisé par son bras de fer avec Édouard Philippe. Selon l'hebdomadaire, l'homme politique, alors secrétaire général du MoDem, disposait d'une secrétaire. Problème : cette dernière a signé en 2010 un avenant à son contrat et est devenue assistante parlementaire de la députée européenne Marielle de Sarnez. La moitié, voire les deux tiers de sa rémunération, aurait été réglée par le Parlement européen. Or, elle n'aurait jamais travaillé pour l'Europe.

Ouverture d'une enquête préliminaire

Interrogé sur RTL ce mercredi, François Bayrou nie tout emploi fictif. De son côté, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour déterminer si le MoDem a salarié des employés en les faisant passer pour des assistants parlementaires. Un dossier très sensible au vu de la place qu'occupe actuellement le maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques) au sein du gouvernement d'Édouard Philippe.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne