Présidentielle : "parmi les électeurs indécis, on retrouve beaucoup d'orphelins du premier tour"

France 2

Quel sera l'impact du débat de l'entre-deux-tours, ce mercredi 3 mai, sur les électeurs indécis ? Guillaume Daret fait le point sur le plateau du 20 Heures de France 2.

Quel est l'impact de ces débats d'entre-deux-tours de l'élection présidentielle ? La plupart des Français ont déjà fait leur choix, mais les indécis, eux, pourraient choisir leur candidat à l'issue de cette confrontation télévisée, mercredi 3 mai. "Les indécis sont plus nombreux que ce qu'on pourrait penser à quelques jours du scrutin : 18% d'électeurs indécis, selon l'institut Elabe. Ce ne sont pas des abstentionnistes, ce sont bien des électeurs qui disent vouloir aller voter dimanche 7 mai, mais ils ne savent pas encore s'ils voteront Macron, Le Pen ou blanc", explique Guillaume Daret.

L'indécision est un peu plus forte chez les plus âgés

Qui sont-ils politiquement ? Savons-nous d'où viennent ces indécis ? "On trouve beaucoup d'électeurs orphelins du premier tour : 24% des électeurs de François Fillon, 33% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 16% des électeurs de Benoît Hamon et 25% des électeurs de Nicolas Dupont-Aignan", détaille le journaliste de France 2 qui souligne que "l'indécision est un peu plus forte chez les plus âgés que les plus jeunes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne