Présidentielle : Fillon-Mélenchon, un duel à distance

FRANCE 3

François Fillon et Jean-Luc Mélenchon étaient tous les deux en meeting ce dimanche 9 avril. Et pour la première fois, un sondage met le candidat de "La France insoumise" devant le candidat de la droite et du centre.

L'un à Paris, l'autre à Marseille. Deux meetings aux allures de vieilles rivalités footballistiques, et un match à distance pour ces deux candidats aujourd'hui au coude à coude dans les sondages. Dans les tribunes parisiennes, près de 20 000 personnes sont venues soutenir François Fillon dont quasiment tous les cadres du parti, à l'exception de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Le candidat mise tout sur son programme et attaque ses adversaires, en premier lieu, Emmanuel Macron, mais aussi Jean-Luc Mélenchon. "Il y a dix ans, je parlais de l'État en faillite, rien n'a changé. Mes adversaires font semblant de l'ignorer ou alors ils dédaignent ce problème avec outrance, tel monsieur Mélenchon qui se rêve en capitaine du Cuirassé Potemkine, mais qui finira par négocier la ferraille du Titanic", a-t-il lancé à la tribune.

Une démonstration de force

Au même moment, sur l'emblématique Canebière, le candidat de "La France insoumise" savoure sa remontée dans les sondages. Thème principal du discours : la paix. Le candidat fait même observer une minute de silence pour tous les migrants morts en Méditerranée. Sur l'esplanade du Vieux-Port, 70 000 supporters sont là selon les organisateurs. Pour la première fois, Jean-Luc Mélenchon est crédité de 18% dans un dernier sondage, soit un point devant François Fillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne