Le féminisme dans la campagne électorale : qui dit quoi ?

Alors que certains candidats à l’élection présidentielle se disent ouvertement féministe, d’autres évoquent le droit des femmes pour critiquer l’islamisme. 

Le féminisme est un argument de campagne pour beaucoup de candidats à l’élection présidentielle. Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Nathalie Arthaud et Jean-Luc Mélenchon l’ont déjà dit clairement en meeting ou lors d’entretiens. 

Les droits des femmes arguments contre l’islamisme

D’autres candidats utilisent la thématique du droit des femmes pour critiquer l’islamisme. Marine Le Pen l’a annoncé clairement sur BFM TV, disant ne pas savoir ce que " recouvre le féminisme ". Et d’enchaîner: " un certain nombre de droits des femmes sont en train de reculer notamment sous la poussée du fondamentalisme islamiste. " Cette thèse, Nicolas Dupont-Aignan la défend aussi tout comme François Fillon. 

Vous êtes à nouveau en ligne