Jean-Luc Mélenchon : un programme fiscal dur envers les plus aisés

Cette vidéo n'est plus disponible

Quels impacts le programme de Jean-Luc Mélenchon aurait-il sur le plan fiscal ? David Boéri répond à cette question sur le plateau du 20 Heures de France 2.

En ce qui concerne la fiscalité, qui est concerné par le programme de La France insoumise de Jean-luc Mélenchon et dans quelle mesure ? "C'est vrai que sa politique c'est très clairement de s'attaquer aux plus fortunés. Les perdants, ce serait tous les salariés au-dessus de 4 000 euros par mois. Ils paieraient plus d'impôts avec le passage de cinq à quatorze tranches d'imposition", décrit David Boéri.

Des impôts plus lourds selon le revenu et le patrimoine

Jean-Luc Mélenchon veut également créer un revenu maximum fixé à 33 000 euros par mois. "Au-delà, tout est pratiquement prélevé avec un impôt à 90%. Même chose pour les plus gros patrimoines, un héritage ne pourrait plus dépasser 33 millions d'euros. L'ISF serait également alourdi avec la prise en compte des oeuvres d'art pour son calcul. Et, plus globalement, ce seraient toutes les entreprises qui seraient perdantes, puisque les baisses de charges qui sont prévues dans le pacte de responsabilité seraient tout simplement supprimées", explique le journaliste. À l'inverse, les plus modestes seraient gagnants sur de nombreux points.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne