VIDEO. Jean-Luc Mélenchon "doit faire l'objet de sanctions exemplaires", selon Valérie Pécresse

France Inter

Invitée sur France Inter dimanche, la présidente LR de la région Île-de-France regrette "l'hystérisation du débat politique" par Jean-Luc Mélenchon.

"Je crois que de toutes les façons il doit faire l'objet de sanctions exemplaires", réagit dimanche 21 octobre dans l'émission Questions politiques sur France Inter Valérie Pécresse, la présidente LR de la région Île-de-France, au sujet de Jean-Luc Mélenchon, chef de file de La France Insoumise qui s'est vigoureusement opposé aux magistrats et policiers lors de perquisitions menées mardi, au siège de son mouvement notamment.

Une hystérisation "pathétique et scandaleuse"

Valérie Pécresse regrette "l'hystérisation du débat politique" par le député des Bouches-du-Rhône. Une hystérisation "pathétique et scandaleuse" qui "légitime toutes les formes de rébellion face à l'autorité publique", selon l'élue. Estimant qu'il y a "un besoin de retrouver de la sérénité et un esprit constructif", elle considère que Jean-Luc Mélenchon "met de l'huile sur le feu et incite à la violence une partie de ses sympathisants". Valérie Pécresse y voit une "faute politique", une "faute morale" qui est "totalement condamnable".

Le parquet de Paris a annoncé mercredi avoir ouvert contre Jean-Luc Mélenchon une procédure pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique, notamment, après cette perquisition houleuse au siège de La France insoumise. Jean-Luc Mélenchon a lui accusé mardi le gouvernement de manœuvrer une "police politique".

Vous êtes à nouveau en ligne