4 Vérités - Mélenchon "cédera" face au pouvoir de l'argent, estime Arthaud

France 2

Nathalie Arthaud est l'invitée des 4 Vérités de France 2 ce mardi 18 avril.

Les violences lors du meeting de Marine Le Pen ne sont "sûrement pas la bonne manière de combattre les idées du FN", commente ce mardi matin dans les 4 Vérités Nathalie Arthaud. "Je ne me reconnais pas du tout dans cette façon de faire", répète la candidate à la présidentielle de Lutte ouvrière (LO) sans toutefois condamner clairement ces violences.

Mais "combattre le FN reste une priorité pour LO parce que Marine Le Pen affaiblit le monde du travail en divisant, en montant les travailleurs les uns contre les autres selon la couleur de leur peau, leur pays d'origine, leur religion pour que le grand capital puisse continuer d'attaquer la condition ouvrière en toute impunité", explique Nathalie Arthaud. "Au soir du premier tour dimanche, je prendrai la parole pour me positionner. Pas avant".

Mélenchon comme Mitterrand, Hollande et Tsipras

Ce lundi après-midi, elle ira apporter son soutien aux 290 salariés de Whirlpool. Leur usine ferme alors que le groupe réalise 800 millions de bénéfices. "Je vais dire que c'est inadmissible. Parmi tous les candidats qui prétendent faire de la lutte contre le chômage leur priorité, pas un n'est capable d'interdire à Whirlpool de fermer cette usine", lance la candidate.

Jean-Luc Mélenchon ne trouve pas grâce à ses yeux : "Ce ne sont pas mes idées". Nathalie Arthaud prévient : "Attention, s'il arrivait au pouvoir, il serait confronté au mur de l'argent. Ses beaux discours et sa force de conviction n'y changeraient rien. Il céderait exactement comme Mitterrand l'a fait, Jospin, Hollande en France et aussi comme Tsipras en Grèce".

Vous êtes à nouveau en ligne