Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon est un homme politique français né le 19 août 1951 à Tanger, au Maroc.

Après des années en tant que militant puis représentant du Parti socialiste, Jean-Luc Mélenchon le quitte en 2005, et crée avec l’aile la plus radicale du parti une version plus militante. Le 1er février 2009 voit la création du Parti de Gauche (PG), et Jean-Luc Mélenchon en est élu président du bureau national. En étant élu député européen sous la bannière du Front de gauche en juin 2009, il acquiert une dimension internationale, qu’il confirmera en 2012 en se présentant à l’élection présidentielle. Avec 11,1% des voix, il réalise le meilleur score que l’extrême gauche ait connu, et invite au second tour ses électeurs à voter pour François Hollande pour faire barrage à Nicolas Sarkozy.

Il demeure cependant très critique à l'égard de la politique menée par François Hollande et par ses Premiers ministres, Jean-Marc Ayrault puis Manuel Valls. Réélu député européen en 2014, il annonce dès l'été 2015 sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, et lance pour cela un nouveau mouvement, "La France insoumise", qui recueille notamment le soutien des militants du Parti communiste français.

Portant un programme très ancré à gauche, Jean-Luc Mélenchon doit cependant faire face au morcellement de la gauche, avec les candidatures concurrentes du socialiste Benoît Hamon et, dans une moindre mesure, à l'extrême gauche, de Nathalie Arthaud et de Philippe Poutou.

plus
Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à Marseille, le 5 octobre 2019.

Elections municipales : LFI ne veut pas "tourner le dos" aux autres partis, déclare Jean-Luc Mélenchon

Des policiers manifestent devant le siège de La France insoumise, le 26 septembre 2019 à Paris.

Forces de l'ordre "barbares" : une centaine de policiers rassemblés devant le siège de La France insoumise

Renaud Muselier, sur franceinfo, jeudi 26 septembre.

VIDÉO. J-L. Mélenchon et les policiers "barbares" : "C. Castaner a pris une position, je trouve qu'elle n'est pas assez forte", estime Renaud Muselier

Christophe Castaner à Paris, le 20 août 2019.

Forces de l'ordre "barbares" : le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, va signaler les propos de Jean-Luc Mélenchon à la justice

Jean-Luc Mélenchon, lors de la manifestation contre la réforme des retraites, le 24 septembre 2019 à Paris.

Forces de l'ordre qualifiées de "barbares" par Jean-Luc Mélenchon : "Ce sont des mots qui touchent, qui font mal", réagit un CRS

Mathilde Panot aux côtés de Jean-Luc Mélenchon lors d\'une conférence de presse à Paris, le 12 septembre 2019.

Policiers qualifiés de "barbares" par Mélenchon : "Il parle de Castaner et de ceux qui donnent les ordres", affirme une élue LFI

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 24 septembre 2019 à Paris.

Jean-Luc Mélenchon compare les policiers à des "barbares"

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 24 septembre 2019 à Paris.

Jean-Luc Mélenchon qualifie les policiers de "barbares" et déclenche la colère des syndicats

Le député de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à l\'Assemblée nationale, le 25 septembre 2019.

Un syndicat de police porte plainte contre Jean-Luc Mélenchon après ses propos sur les forces de l'ordre "barbares"

Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à l\'issue d\'une audience au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 20 septembre 2019.

La tension monte entre Jean-Luc Mélenchon et les syndicats de policiers

Jean-Luc Mélenchon lors de la manifestation contre la réforme des retraites le 24 septembre 2019.

Le syndicat Alliance demande au ministre de l'Intérieur de déposer plainte contre Jean-Luc Mélenchon

Marion Maréchal répond à des journalistes à Carpentras (Vaucluse), le 7 mai 2017, après avoir voté au second tour de l\'élection présidentielle.

"Cette parole s'est complètement décomplexée" : Reporters sans frontières s'inquiète après le boycott par le RN et LFI de certains journalistes

Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 24 septembre 2019 à Paris.

Mélenchon qualifie les forces de l'ordre de "barbares", Castaner demande des excuses

Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, à l\'issue d\'une audience au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 20 septembre 2019.

Jean-Luc Mélenchon n'accordera plus d'accréditation à l'émission "Quotidien" pour ses événements

Jean-Luc Mélenchon arrive au tribunal de Bobigny pour le deuxième jour de son procès, le 20 septembre 2019.

Procès de Jean-Luc Mélenchon et de cinq "insoumis" : le jugement est mis en délibéré au 9 décembre

Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise, devant le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 19 septembre 2019.

Jean-Luc Mélenchon : trois mois de prison avec sursis requis

Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon sort du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 20 septembre 2019. 

Perquisition au siège de la France insoumise : trois mois de prison avec sursis requis contre Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon arrive au tribunal de Bobigny pour le deuxième jour de son procès, le 20 septembre 2019.

Procès Mélenchon : les parties civiles l'accusent d'avoir voulu monter l'affaire en épingle

Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise, devant le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 19 septembre 2019.

Procès Mélenchon : première journée d’audience sous tension

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 19 septembre 2019.

"Arrêtez de me chatouiller !" : on vous raconte le premier jour haut en couleur du procès de Jean-Luc Mélenchon et des cinq "insoumis"

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 19 septembre 2019.

"Arrêtez de me chatouiller !" : le show Mélenchon au procès des "insoumis" pour la perquisition mouvementée chez LFI

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 19 septembre 2019.

Procès des "insoumis" : passe d'armes entre Mélenchon et Dupont-Moretti

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au Palais de justice de Bobigny, le 19 septembre 2019. 

Jean-Luc Mélenchon : un procès sous tension

Jean-Luc Mélenchon, le 23 juin 2019, à Paris.

Mélenchon en chute libre dans les sondages : près des trois-quarts des Français ont une mauvaise opinion de lui

L\'avocat Eric Dupond-Moretti, à Bobigny (Seine-Saint-Denis), le 19 septembre 2019.

"Ne criez pas !" : Dupond-Moretti et Mélenchon s'écharpent lors du procès des "insoumis"

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au Palais de justice de Bobigny, le 19 septembre 2019. 

Perquisition à LFI : le show de Jean-Luc Mélenchon à son procès

Danièle Obono était l\'invitée de franceinfo. 

Procès de Jean-Luc Mélenchon : la députée LFI Danièle Obono dénonce "une instrumentalisation de la justice à des fins politiques"

Vue sur la nouvelle cité judiciaire dans le 17e arrondissement à Paris, le 17 avril 2018.

Les politiciens sont-ils dans le viseur de la justice ?

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au Palais de justice de Bobigny, le 19 septembre 2019.

Procès des "insoumis" : on vous explique ce qu'est le "lawfare", dont Jean-Luc Mélenchon se dit victime

Jean-Luc Mélenchon à son arrivée au Palais de justice de Bobigny, le 19 septembre 2019.

Procès des "insoumis" : on vous explique ce qu'est le "lawfare", dont Jean-Luc Mélenchon se dit victime

12345678910203039

Vous êtes à nouveau en ligne