Martinique: mesures douanières exceptionnelles

Une station-essence en Martinique (11 février 2009)
Une station-essence en Martinique (11 février 2009) (© France)

Eric Woerth a étendu à la Martinique les "mesures douanières exceptionnelles", prises le 21 février pour la Guadeloupe

Eric Woerth a étendu à la Martinique les "mesures douanières exceptionnelles", prises le 21 février pour la GuadeloupeEric Woerth a étendu à la Martinique les "mesures douanières exceptionnelles", prises le 21 février pour la Guadeloupe

Le ministère du Budget a annoncé mercredi la mise en place de ces mesures en raison des difficultés économiques des entreprises locales.

Elles prévoient le report d'un à trois mois des échéances de paiement des droits et taxes de douane ou de "solliciter l'échelonnement des paiements sur une période de trois à douze mois".

Les entreprises martiniquaises ont également la possibilité de "solliciter une dispense de caution pour l'échelonnement des paiements" et de "procéder aux paiements par chèque non certifié, même au-delà de 1.500 euros", a ajouté Eric Woerth.

La Martinique se dirigeait mercredi vers la fin de la grève après la signature dans la nuit d'un accord sur les bas salaires entre le patronat et le "Collectif du 5 février" qui mène le mouvement contre la vie chère depuis près de cinq semaines.

Vous êtes à nouveau en ligne