Marisol Touraine veut rembourser la pilule à 100% pour les 15-18 ans

Des élèves patientent devant le lycée Ozenne à Toulouse (Haute-Garonne), pour la rentrée scolaire, le 4 septembre 2012.
Des élèves patientent devant le lycée Ozenne à Toulouse (Haute-Garonne), pour la rentrée scolaire, le 4 septembre 2012. (REMY GABALDA / AFP)

Cette proposition était inscrite au programme de François Hollande.

SOCIETE - Les adolescentes auront-elles bientôt accès à une contraception gratuite ? La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé qu'elle présenterait, dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, un amendement pour que la contraception des jeunes filles de 15 à 18 ans soit intégralement remboursée. Elle a défendu cette position dans un entretien aux Echos, mardi 23 octobre, avant de la confirmer sur France 2 dans la matinée :

Francetv info

Combien d'avortements chez les femmes mineures ?

La France compte en moyenne 11,3 avortements pour 1 000 femmes mineures, selon un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Dress), réalisé en 2010. Un chiffre stable, mais qui cache des disparités régionales, "avec des taux toujours plus élevés qu'ailleurs dans les départements d’outre-mer, en Ile-de-France et dans le sud de la France".

La gratuité, est-ce nouveau ?

Le professeur Israël Nisand est le coauteur d'un rapport sur la question en février, Et si on parlait de sexe à nos ados ? Pour éviter les grossesses non prévues chez les jeunes filles. Contacté par francetv info, il affirme n'être pas convaincu par l'amendement envisagé par la ministre. "La gratuité de la contraception existe depuis 1975 en France dans les centres de planification ! Quand Marisol Touraine promet quelque chose qui existe depuis trente ans dans le pays, c'est juste un effet d'annonce."

Ce qu'il manque aujourd'hui ? "De la formation pour les jeunes dans les écoles et de la formation pour les médecins qui les accueillent." Il rappelle que proportionnellement, il y a trois fois moins d'IVG aux Pays-Bas, en Allemagne ou en Suisse qu'en France.

Le PLFSS 2013, examiné à partir de mardi par les députés, prévoit déjà le remboursement à 100% de l'interruption volontaire de grossesse. Durant sa campagne présidentielle, François Hollande avait annoncé qu'il souhaitait mettre en place un "forfait contraception" pour les mineures, leur garantissant "la gratuité, l'accès à un médecin dans l'anonymat et à une contraception de haut niveau".

Le "Pass contraception" est-il abandonné ?

Non. Initié par la région Poitou-Charentes, le dispositif du "Pass contraception" a gagné plusieurs régions françaises : après l'Ile-de-France et la région Rhône-Alpes, ce pass sera disponible en 2013 dans le Languedoc-Roussillon (élèves des établissements régionaux) et la région Paca (tous les jeunes de 16 à 25 ans).

Les élèves disposent d'un chéquier qui comporte des coupons pour accéder à des consultations médicales, à des frais de laboratoire et à des contraceptifs pour une certaine durée. 

Vous êtes à nouveau en ligne