Révélations du "Canard enchaîné" : Marine Le Pen demande à Richard Ferrand de "poser sa démission"

C\'est \"un enrichissement personnel parfaitement immoral\", a déclaré Marine Le Pen, mercredi 24 mai, à propos de Richard Ferrand.
C'est "un enrichissement personnel parfaitement immoral", a déclaré Marine Le Pen, mercredi 24 mai, à propos de Richard Ferrand. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La présidente du Front national a demandé mercredi à l'actuel ministre de la Cohésion des territoires de "tirer les conséquences" des révélations de l'hebdomadaire.

La présidente du Front national (FN) a demandé, mercredi 24 mai, à Richard Ferrand de "poser sa démission" après les révélations du Canard enchaîné sur le ministre de la Cohésion des territoires. Lors de l'émission Questions d'info sur LCP en partenariat avec franceinfo, l'AFP et Le Monde, Marine Le Pen a évoqué "un enrichissement personnel parfaitement immoral"

>>>Retrouvez toutes les réactions aux révélations du Canard enchaîné dans notre direct

Dans son édition de mercredi 24 mai, le Canard enchaîné rapporte que les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand était alors le directeur général, ont loué à partir de 2011 des locaux, à Brest, appartenant à une société détenue par sa compagne. L'hebdomadaire précise que cette pratique n'a rien d'illégal. Alors que le gouvernement prépare un projet de réforme sur la moralisation de la vie publique, ce n'est pas ainsi que Marine Le Pen voit l'affaire, qualifiée de "pseudo affaire" par l'intéressé"Quand on veut que la première loi soit une loi de moralisation, dans moralisation, il y a morale. Monsieur Ferrand devrait en tirer les conséquences lui-même", a déclaré Marine Le Pen. "La moindre des choses, s'il en tire les conséquences, c'est de poser sa démission" de ministre de la Cohésion des territoires, a ajouté l'ex-candidate à la présidentielle, battue par Emmanuel Macron le 7 mai dernier.

"Un trait d'égalité" avec l'affaire Fillon

Marine Le Pen juge que l'affaire Fillon est comparable à l'affaire Ferrand. "À Matignon, ils disent la même chose que ce que disaient les Républicains lorsqu'ils défendaient François Fillon. Ils disent : 'Ce n'est pas illégal'. La réalité, c'est que c'est un enrichissement personnel, parfaitement immoral. Encore une fois, je mets un trait d'égalité totale entre l'affaire Ferrand et l'affaire Fillon", a déclaré la présidente du FN.   

Révélations du "Canard enchaîné" : Marine Le Pen demande à Richard Ferrand de "poser sa démission"
--'--
--'--

A la sortie du Conseil des ministres, mercredi à la mi-journée, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a déclaré qu'"il ne saurait être question" de la démission de Richard Ferrand.  

Vous êtes à nouveau en ligne