Présidentielle : Mélenchon et Le Pen veulent confirmer leur dynamique

Ce dimanche 2 avril, Jean-Luc Mélenchon tenait un meeting à Châteauroux. De son côté, Marine Le Pen était à Bordeaux.

Un dimanche en campagne : deux bêtes de scène pour deux extrêmes. Révolution citoyenne pour Jean-Luc Mélenchon et inciter les jeunes et les abstentionnistes à voter pour Marine Le Pen. Un point commun tout de même entre ces meetings : des supporters lassés par les affaires et les politiques au pouvoir. "Jean-Luc Mélenchon n'a pas toutes les casseroles qu'on entend par rapport aux autres", dit un homme.

Pas de rassemblement à gauche

À trois semaines du premier tour, pour le candidat de La France insoumise ou pour la candidate du Front national, l'objectif est de confirmer la bonne dynamique des sondages. Jean-Luc Mélenchon est en nette hausse dans les sondages. À Châteauroux (Indre), il a balayé toute idée de rapprochement avec le socialiste Benoît Hamon. Quant à Marine Le Pen, elle est créditée de 25% des suffrages au 1er tour, quel que soit le sondage.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne