Présidentielle : le débat Le Pen/Macron a tourné au combat de coqs

France 3

Dès les premières minutes, le ton du débat du second tour de la présidentielle entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron ce mercredi 3 mai a été donné avec des échanges tendus. Le face-à-face a été sans concessions.

Le face-à-face a d'emblée tourné au combat ce mercredi soir lors du débat d'entre-deux-tours. D'entrée de jeu, Marine Le Pen attaque Emmanuel Macron. Ce dernier répond coup pour coup. Ce sont alors deux visions de la société qui s'affrontent. Les attaques continuent autour de l'économie. "Je suis la candidate du pouvoir d'achat. Vous êtes le candidat du pouvoir d'acheter la France, de la dépecer. Dans votre cité, tout est à vendre et à acheter", lance la candidate FN.

Peu de places au projet

Les deux candidats poursuivent ensuite leur passe d'armes sur le terrorisme. "Je serai intraitable et je mènerai la lutte sur tous les plans contre le terrorisme islamiste. Mais ce qu'ils attendent, le piège qu'ils nous tendent, c'est celui que vous portez, c'est la guerre civile", affirme le candidat d'En marche !. Un débat virulent qui laisse peu de places au projet, mais laisse apparaître les personnalités des deux rivaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne