Les voix de l'Église qui s'élèvent contre Marine Le Pen

France 3

À 7 jours du second tour de la présidentielle. En 2002, les autorités religieuses catholiques avaient appelé à faire barrage au Front national. Aujourd'hui, pas de consigne, le pape François refuse de prendre position. Quelques paroisses se mobilisent toutefois contre le vote Front national. 

Dans cette église parisienne, en plein coeur du marais, la paroisse s'est clairement positionnée contre le Front national dans un texte. Et avant l'office ce matin, on tracte : "En tant que chrétiens, on est pour l'ouverture, on n'est pas pour la fermeture, on n'est pas pour le racisme : le Christ est venu pour tout le monde" explique une fidèle.

"Il s'agit de sauver une France"

C'est le père Daniel Duigou, au parcours atypique - ancien journaliste, et psychanalyste - qui a choisi de mobiliser ses fidèles : "Il ne s'agit pas de choisir entre tel ou tel candidat, ou entre tel ou tel parti, il s'agit de sauver une France, une liberté, une solidarité, une ouverture, voilà ce qui est en jeu aujourd'hui" estime-t-il. L'Église de France ne donne pas de consignes de vote. En 2002, des évêques avaient clairement appelé à voter contre Jean-Marie Le Pen.

Vous êtes à nouveau en ligne