Jacques Chirac : "La famille Chirac brise ce moment d'unité nationale", estime Julien Odoul (RN)

FRANCEINFO

Julien Odoul, président du groupe RN de la région Bourgogne-Franche-Comté, est l'invité politique du JT du soir de franceinfo, dimanche 29 septembre.

La famille de Jacques Chirac ne veut pas que Marine Le Pen soit présente à l'hommage solennel rendu à l'ancien chef de l'État lundi 30 septembre. La présidente du Rassemblement national renonce donc à s'y rendre. "Je trouve ça dommage que la famille Chirac brise ce moment d'unité nationale. Il a été le président de tous les Français. Je trouve que c'était normal que toute la classe politique soit accueillie de manière républicaine pour cet hommage", juge Julien Odoul.

Marion Maréchal "joue à la guerre"

"Jacques Chirac, c'est ma jeunesse. J’avais dix ans quand il a été élu en 1995. Je retiens principalement le non à la guerre en Irak. Par cette décision responsable, il nous a évité une catastrophe, il a évité de nous entraîner dans une guerre illégitime. j'avais manifesté contre la guerre et j'étais fier d'être français", se rappelle le président du groupe RN de la région Bourgogne-Franche-Comté

Marion Maréchal prône un rassemblement des droites. "Il y a ceux qui jouent à la guerre devant des cartes d'état-major, qui font semblant et qui se font plaisir et puis il y a les autres qui sont dans la tranchée et qui font la guerre réellement", commente Julien Odoul.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne