Front national : l'heure des comptes

Cette vidéo n'est plus disponible

Depuis vendredi 21 juillet, le Front national entame un séminaire de deux jours à son siège de Nanterre (Hauts-de-Seine).

Ce vendredi 21 et ce samedi 22 juillet, les cadres du FN se réunissent en séminaire à Nanterre (Hauts-de-Seine). S'il est un sujet sur lequel ils sont tous d'accord, c'est que le Front national doit changer de nom pour poursuivre la stratégie de dédiabolisation du parti. "Les hommes politiques en ont fait un instrument de propagande. Il faut lutter contre la propagande en leur retirant cet instrument de propagande", a déclaré Gilbert Collard, député FN du Gard.

Une reconstruction qui s'annonce longue et difficile

Sur la ligne politique à adopter, en revanche, les tensions sont bien là. Deux lignes s'affrontent au sein du parti : celle de Florian Philippot pour qui la sortie de l'euro est un sujet majeur et les autres, qui veulent un retour aux fondamentaux. Le séminaire qui a débuté vendredi 21 juillet n'est qu'une première étape avant la consultation des militants en septembre et le congrès en mars prochain. La reconstruction du parti s'annonce difficile et très longue. Marine Le Pen ne fait plus l'unanimité chez les militants. Cette question du leadership reste tabou et n'est pas à l'ordre du jour. Mais en coulisse, elle occupe déjà de nombreuses discussions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne