"Dimanche en politique". Invitée : Marine Le Pen

FRANCE 3

Ce dimanche 4 juin, l'invitée de" Dimanche en politique" est Marine Le Pen, présidente du Front national et candidate aux élections législatives.

Marine Le Pen parviendra-t-elle à faire oublier sa défaite lors de l'élection présidentielle ? Le Front national parie sur une implantation durable dans certaines régions et veut se placer comme adversaire principal à Emmanuel Macron. Au lendemain d'une attaque terroriste qui a frappé le cœur de Londres, Marine Le Pen a réagi sur Twitter. Elle déclare : "Combien d'attentats avant de considérer le fondamentalisme islamiste comme un totalitarisme barbare et l'éradiquer de nos pays?" Et les victimes ? "Bien sûr, un mot pour les victimes, à chaque fois, mais les jours se suivent et les images se ressemblent. Et les attentats se multiplient sans que les responsables politiques prennent la mesure de ce à quoi nous faisons face", explique la présidente du Front national.

"Un Yalta du contre-terrorisme"

Cependant, cette bataille contre le terrorisme se fait sur le plan européen, pas seulement français. "Pas au niveau européen. Moi, je voudrais que le président de la République, plutôt que de fanfaronner depuis des jours et prendre cette fanfaronnade comme une politique internationale, prenne la tête d'un Yalta du contre-terrorisme. Qu'est-ce qu'on attend ? Combien de morts allons-nous déplorer avant que l'on prenne enfin les mesures pour éradiquer le fondamentalisme islamiste ? Je pense qu'avec l'Angleterre, les Etats-Unis, la Russie et l'Allemagne, nos cinq pays devraient se mettre autour d'une table pour mettre en place des mesures pour éradiquer ce fondamentalisme", continue Marine Le Pen.

Vous êtes à nouveau en ligne