Marine Le Pen refuse le débat avec Jean-Luc Mélenchon

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Invitée de l'émission de France 2 Des paroles et des actes, Marine Le Pen a refusé de débattre avec Jean-Luc Mélenchon. Dans cette émission, la candidate du Front national a également accusé Nicolas Sarkozy d'avoir "trahi" ses électeurs se posant en vraie candidate du peuple.

Marine Le Pen en est presque sûre, elle aura bien les 500
parrainages d'élus pour pouvoir concourir à la présidentielle. La candidate du
Front national a expliqué au début de l'émission Des paroles et des actes sur France
2 qu'elle en était à peu près à 440 ou 450.

Marine Le Pen a également accusé Nicolas
Sarkozy d'avoir "trahi" ses électeurs de 2007. Elle a ironisé sur le
fait qu'il voulait "faire oublier son bilan" en deux mois "en
lançant des balles dans tous les sens"
. La candidate FN s'est par ailleurs posée en vraie candidate du "peuple" .

Mais le moment attendu dans cette émission était le débat annoncé entre Marine
Le Pen et le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon. Un débat qui n'aura,
comme prévu, pas eu lieu et qui aura tourné au double monologue.

Dès mercredi, Marine Le Pen expliquait qu'elle ne voulait pas discuter avec lui. Et à l'antenne, elle a réitéré ce refus après chaque intervention de Jean-Luc Mélenchon martellant qu'elle ne débattrait pas avec "un insulteur
public"
, un "leurre" et réclamant des excuses.

Marine Le Pen a également accusé la chaîne de "déshonorer le service public" en lui
imposant un adversaire qu'elle ne souhaitait pas. Elle a évoqué un "débat pour logique commerciale"

Vous êtes à nouveau en ligne