VIDEO. Manuel Valls après le renoncement de François Hollande : "Nous devons défendre le bilan" du quinquennat et "je le ferai"

Le Premier ministre s'est exprimé de Nancy (Meurthe-et-Moselle), vendredi 2 décembre, où il était en déplacement à l'occasion du Comité interministériel du handicap.

C'est "un choix qui n'était pas facile, un choix qui force le respect par sa dignité." En déplacement à Nancy, vendredi 2 décembre, le Premier ministre, Manuel Valls, a rendu hommage au chef de l'Etat sortant, à qui il a dit son "respect", son "affection" et la "fierté" d'avoir travaillé à ses côtés en tant que ministre de l'Intérieur, puis à Matignon.

"La décision du président est celle d'un homme d'Etat", a-t-il déclaré dans un discours. "François Hollande a toujours privilégié le rassemblement", a-t-il ajouté, au lendemain du renoncement de François Hollande à un deuxième mandat présidentiel.

"Nous devons défendre cette action"

Manuel Valls s'est engagé par ailleurs, à Nancy, à "défendre le bilan" du quinquennat. "Nous devons défendre le bilan, nous devons défendre cette action, et je le ferai, comme je le fais inlassablement dans les fonctions qui ont été les miennes depuis 2012", a déclaré Manuel Valls.

Le Premier ministre a aussi rendu un nouvel hommage au choix "mûrement, longuement réfléchi" de François Hollande. Le renoncement du chef de l'Etat ouvre la voie à une probable candidature du Premier ministre à l'élection présidentielle de 2017.

Vous êtes à nouveau en ligne