VIDEO. Les propos d'Aubry sont "tranchés" et "rejetés" selon Bruno Le Roux.

RADIO J

Le président du groupe PS à l'Assemblée met en garde indirectement la maire de Lille sur sa nouvelle posture de chef de file des frondeurs du PS

Martine Aubry revient sur de "vieux débats" qui avaient été "tranchés" et "rejetés". Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l'Assemblée n'a pas été tendre dimanche lorsqu'il réagit sur les propos de la maire de Lille qui prend une posture de chef de file des frondeurs du Parti socialiste

"Méfions-nous chacun des formules"

"Le débat politique ne peut toujours consister à vouloir revenir en arrière", a déclaré Bruno Le Roux sur Radio J. Le député socialiste défend les orientations du gouvernement de Manuel Valls. "Méfions-nous chacun dans nos responsabilités des formules qui n'apportent rien aux débats. Les vieilles recettes libérales ont été arrêtées il y a maintenant deux ans avec l'arrivée de François Hollande", a-t-il ajouté.

"Je ne crois pas que ce soit en faisant machine arrière, je ne crois pas que ce soit en faisant le virage à 90°, je ne crois pas non plus que ce soit en remettant en cause tout ce que nous avons fait depuis deux ans que nous arriverons à redresser la situation du pays", a-t-il dit.

Plutôt discrète depuis le début du quinquennat, Martine Aubry est passée à l'offensive en éreintant dans un entretien au Journal du Dimanche la politique économique de François Hollande et Manuel Valls.

Vous êtes à nouveau en ligne