Régionales 2015 : Manuel Valls n'écarte aucune hypothèse

FRANCE 3

Manuel Valls n'exclut pas une fusion des listes gauche droite pour faire barrage au Front national au deuxième tour des régionales.

Une fusion des listes de droite et de gauche pour faire barrage au Front national, le Premier ministre n'exclut pas cette hypothèse. Ce jeudi 12 novembre, Manuel Valls affirme sa position. "Le soir du premier tour, il ne faudra écarter aucune hypothèse et tout faire pour empêcher le Front national de gagner une région", explique-t-il.

Le Premier ministre sous les critiques

Cette hypothèse suscite de vives critiques au parti socialiste où l'on reproche au Premier ministre de partir battu. À droite, Manuel Valls s'est vu sans surprise opposée une fin de non-recevoir. Au Front national l'idée fait sourire à commencer par Marine Le Pen. À l'Élysée, l'entourage de François Hollande ne commente pas la polémique. On préfère affirmer que le président reste concentrer sur la COP21 qui doit démarrer dans quelques jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne