Manuel Valls veut à nouveau combattre la pénibilité au travail

FRANCE 2

Le Premier ministre a demandé à un élu et un chef d'entreprise de plancher sur une simplification des mesures contre la pénibilité. Des propositions lui ont été remises ce 26 mai à Matignon.

Le Premier ministre voulait revoir la prise en charge de la pénibilité au travail. Ce 26 mai, un rapport rédigé par un élu et un patron lui a été remis. "Un dispositif considérablement simplifié", d'après Sophie Brunn en direct de Matignon qui ajoute que "les chefs d'entreprise n'auront plus besoin de mesurer eux-mêmes l'exposition de leurs salariés aux facteurs de pénibilité. Ils pourront se contenter d'appliquer un mode d'emploi."

La pénibilité sera détaillée par les branches professionnelles

Ce mode d'emploi sera défini "en fonction du métier, et du secteur d'activité, par exemple maçon dans le bâtiment, ou manutentionnaire dans la logistique", précise la journaliste.
Ce sont les branches professionnelles elles-mêmes qui vont devoir détailler les critères de ce référentiel. Les chefs d'entreprise n'auront par ailleurs plus à rédiger des fiches individuelles de pénibilité, elles seront prises en charge par les caisses de retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne